AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Messagerie

Partagez | 
 

 Nemys - L'autre côté de l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Nemys - L'autre côté de l'âme   Dim 29 Nov - 13:02


Jamais l'une, sans l'autre

Nemys Greenhill


La colère consume. Elle purifie.


NOM ❧ Greenhill
PRÉNOMS ❧ Némys
SURNOM(S) ❧ Nem ou Nym
ÂGE ❧ 19 ans
EN CE MOMENT JE SUIS A ❧ De l’autre côté
ORIENTATION SEXUELLE ❧ Homosexuel
STATUT CIVIL ❧ Jumelle. Ça fait déjà beaucoup de monde dans ma vie, une personne.
MÉTIER ET/OU ÉTUDES ❧ Animal de compagnie de ma soeur. Je la suis partout, je m'occupe d'elle.
GROUPE ❧ Théière

NOM DU DAEMON ❧ Arthem
APPARENCE A LA NAISSANCE ❧ Chat Viverin
MANQUE ENGENDRE ❧ Un manque ? Quel manque ? Je n'ai pas le sentiment d'avoir perdu quelque chose. Comment pourrait-on manquer de quelque chose que l'on n'a pas connu. Je sens bien quelque part au fond de moi un petit tiraillement mais il est facile à oublier.
EST-CE QUE JE VEUX LE RETROUVER ? ❧ A vrai dire, non… le trou qu’il  a pu laisser est comblé par mon autre moitié. Pourquoi scinder plus que cela mon âme ? Une âme divisée est une âme fragile non ? Je n’aime pas la fragilité. Peut-être parce que je suis maladroite… Il serait fâcheux que je vienne à briser mon âme dans un faux mouvement.




Caractère


Ecris-nous ton sale caractère en une dizaine de lignes ❧
Je suis… Je suis… Je suis le contraire de Lili voilà tout. Aussi mélancolique qu’elle est enjouée, aussi colérique qu’elle est posée. Il faut dire qu’il fallait bien partager. A croire qu’elle a pris tout les bons côtés pour ne me laisser que les défauts… La jalousie par exemple. Pourquoi fallait-il que je sois si jalouse ? Je voudrais tellement ce que les autres ont. Il faut dire que je n’ai pas grand-chose. Je n’ai même pas pu avoir une âme à moi toute seule, il m’a fallu la partager. N’allez pas croire que je n’aime pas ma sœur ! Ho non, sans elle la vie serait beaucoup moins sucré. Comment pourrais-je alors la croquer ? Soyons logique. La jalousie, la colère… ha la colère.

Je m’énerve très facilement. La colère bouillonne au fond de moi, couve en un feu ardent. Mais si m’emporte vite, je me calme tout aussi rapidement. Un ouragan soudain qui balaye tout en quelques secondes, pour s’apaiser tout de suite après. Si par malheur vous commencez à m’énerver, cessez, je ne suis pas là pour me tempérer. C’est à vous de faire les efforts. Je ne peux pas aller contre ma nature non ?

Il faut dire aussi que les autres font tout pour m’énerver. J’ai toujours raison, pourquoi chercher à argumenter. Lily continue de penser que j’ai tort, mais c’est elle qui se trompe, lourdement d’ailleurs. Il ne fait aucun doute que je suis dans la vérité. A+B = C ma logique est imparable, il faudra bien vous y faire.

Mélancolique. Je le suis aussi. Souvent triste, souvent fatiguée. Fatiguée par ma sœur qui court partout. Ne pourrait-on pas simplement se poser et attendre ? Non, madame n’aime pas l’ennuie. Alors je subis car je l’aime. Mais lorsque le feu de ma colère s’éteint peu de choses brûlent dans mon cœur.


Petits Trucs


CE QUE JE PENSE DE LA POUSSIÈRE ❧.  La poussière ? Si cela porte ce nom c’est qu’il y a une raison. Insignifiante, voilà ce qu’elle est. Certains lui prêtent des pouvoirs miraculeux, l’idolâtrent presque. Moi, je n’y prête même pas une pensée. Elle n’a aucun intérêt. Définitivement.

CE QUE JE PENSE DE TELGRAM ❧ Pourquoi chercher à bouger alors qu’on est si bien ici. Lily en parle parfois, elle semble vouloir y poser les pieds. Moi je n’y vois aucun intérêt. Les gens sont bien trop étroits d’esprits là-bas. Le genre à ne pas savoir reconsidérer leur façon de penser pour comprendre que j’ai raison. J’ai déjà bien assez à faire avec les gens de ce côté.

CE QUE JE PENSE DES AMPUTES Ils ne sont intéressants qu’à leur arrivé quand ils sont une âme pleine. Une fois leur moitié dissoute, ils deviennent des coquilles vides. Je n’aime pas le vide, cela me met mal à l’aise. Je sens bien que quelque chose ne va pas derrière leur sourire. Je les écoute mais j’aime les voir éloignés. Ces gens-là pourraient vouloir voler ma propre moitié. Pas question de les laisser y penser.
❧ J'ai un bec salé ❧ Si l'on m'écarte de ma soeur, je m'éteins, tout simplement. ❧ J'aime la pluie, elle m'apaise. ❧ J'ai un don avec les animaux. ❧ J'aime l'odeur et le gout du sang ❧ Je suis souvent malade ❧ J'aime porter des jupes, je me sens jolie ainsi ❧ Je voudrai mes couper mes cheveux, mais cela me rendrait trop différente de ma soeur ❧ Parfois j'aimerai mourir ❧ Etre deux ne veut pas dire ne pas pouvoir se sentir seule.  






Bonjour ! Moi c'est quelqu'un, sur la toile on me connait sous le pseudo de Helixis. J'ai 26 ans ans et je vis à DANS LE NOOOORD. J'ai trouvé le forum via PRB et je le trouve très beau et original. Le mélange des univers m'a très vite attiré ! ! Pour finir je dirai : bite

   Pour les bottins :
 
Code:
[b]CELEBRITE[/b] [color=#990000]❧[/color] dasha sidorchuk



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nemys - L'autre côté de l'âme   Dim 29 Nov - 13:12


Petite citation de la mort ici.

Histoire


Qu'est-ce qu'une âme si on ne peut la partager ?

20 lignes minimum
« Nym. »
Je grommelle, remonte la couverture sur ma tête.
« Nym ! »
On me secoue, je grogne pour signifier mon mécontentement.
« Nym ! J’arrive pas à dormir ! Tu me racontes une histoire ? »
Lili allume la lumière, je m’avoue vaincue et sors la tête, les cheveux en bataille. Je baille, m’étire et attrape ma sœur d’un geste un peu brusque. Pas le temps de la cajoler, si je ne fais pas vite, mon propre sommeil prendra la poudre d’escampettes. Ou bien est-ce de la poudre de Scampettes, je ne sais jamais. Dans tous les cas je ne veux pas le voir partir. Le sommeil, une espèce de gros chat un peu gras, est toujours difficile à attraper. Je me calle dans les coussins, pose la tête de ma sœur sur mon ventre et lui caresse nos cheveux.
« Au début il y avait maman. Et maman était une jolie femme avec ses tâches de rousseurs et ses grains de beauté. Ils ne le savent pas de l’autre côté mais les grains beautés ça renferme la beauté et vu le nombre que maman porte sur son dos on peut en attester, elle est belle. Alors bien sur, elle attira l’œil d’un beau jeune homme.
- C’était papa ?
- C’était papa.
- A quoi il ressemblait ? Me demande Lilial. Elle lève ses yeux vers moi, ils sont interrogateurs.  La dernière fois papa était blond, aujourd’hui il sera brun. Cela varie toujours avec l’heure de la journée. Un papa c’est changeant quand on ne l’a pas connu.
- Papa était brun, il portait la moustache !
- Ho non pas de moustache ! Il avait une barbe, une grosse barbe toute bouclée !
- Et son nez était celui d’un roi !
- Il portait des lunettes !
- Et sentait bon…
- … le pain d’épice.
- Tu crois que c’est pour ça que maman aime tellement le pain d’épice ?
- Je ne pense pas. »
Je grogne de nouveau. Ce n’est pas le moment pour nous lancer dans un nouveau débat. Je sens déjà le sommeil bouger, s’étirer non loin de moi, ses grosses pattes pleines de griffes pattounant la couverture. Il faut continuer l’histoire pour que lui aussi se rendorme.
« Maman et Papa s’aimaient très fort. Et quand les gens s’aiment fort ça fait des bébés. Les bébés c’est l’amour condensé. C’est juste dommage qu’avec le temps l’amour s’effiloche, ça rend les gens moins beaux. Mais le bébé dans le ventre de maman posait problème à bien des gens. Alors on lui a dit de partir dans l’autre monde pour ne plus déranger.
- Le bébé c’était nous ?
- A l’époque, c’était moi.
- Je pense que c’était moi plutôt.
- Il est évident que c’était moi, maintenant chut ! Dans le bébé il y avait une âme. Une toute petite âme de bébé. Durant la grossesse la maman doit se concentrer pour créer la plus belle âme possible, en lui rajoutant des choses, en l’étoffant de milles et une couleur. Mais dans ce monde maman ne pouvait pas se concentrer… Alors l’âme s’est brisée.
- Et voilà deux bébés.
- Deux bébés mais une seule âme !
- C’est compliqué.
- Pas vraiment. »
Nouveau silence. Le temps s’étire et je sens Lilial réfléchir la tête posée sur mon ventre. Elle cherche comment me prouver que j’ai tort. Ses efforts se soldent par un échec ou tout du moins par un ronflement. Comme toujours quand l’une trouve le sommeil, l’autre l’a perdu. C’est compliqué d’être deux pour une seule âme. Ça demande de partager trop de choses.  
Je la repousse sur le côté et remonte la couverture sur ses épaules. Nous sommes belles quand nous dormons. Des yeux, je cherche le sommeil, mais il a disparu. Il doit dormir contre Lili maintenant. J’éteins la lumière, m’enfonce sous les couvertures. Je ne peux pas partir sans le consentement de Lili, sans ça je m’éteindrais. Alors je reste prêt d’elle et je veille.

Je tente de me souvenir de nous bébés. Mais les bébés voient, entendent et comprennent trop de choses pour s’en souvenir. Dommage que les personnes les plus intelligentes de l’univers ne savent pas parler. Où bien parlent-ils une langue qui nous est inconnue ? Qu’importe. Quand on est trop occupé à réfléchir pour se changer soi-même, on ne vaut rien. Je me souviens de l’étang, de la grenouille et de Lili voulant l’attraper. La colère s’allume en moi, soudain comme ça, sans prévenir, comme toujours. Elle brûle la peur qui tente de consumer mon cœur quand je repense à Lili, se débattant dans les flots. Ce jour-là, je n’avais rien pu faire. C’est un amputé qui avait sauvé mon âme alors que moi, stupide, je tremblotais sur le côté. Les gens ne comprennent pas que la colère n’est jamais tournée vers eux. Elle est toujours contre moi. Elle brûle ce qui est misérable. La peur, la paralysie. Quand Lilial est presque morte, il m’en a fallu de la colère pour bruler toute ma terreur. Et plus le temps passe plus elle doit grandir pour me garder courageuse.

Lilial n’a jamais peur. Elle fait toujours les choses avant moi. Moi je suis. J’ai peur, je suis triste, je ronchonne. Je me déteste. J’espère que ma sœur s’aime autant que je me hais. Cela me donne le sourire. Je repense à la fois où j’ai voulu faire comme elle, être brave, vivre ma vie. Je n’ai réussi qu’à me perdre dans la forêt des senteurs. 2 jours pour me retrouver ! Je ne sais pas comment tu as fait pour me serrer dans tes bras avec le sourire entre tes larmes. Moi je t’aurai explosé.

Je ne suis rien. Tu es tout. C'est logique quand on y pense. Aussi logique que te voir aimer les hommes quand mon cœur ne bat que pour les filles. Je ne te l’ai jamais dit ma sœur. Le sais-tu ? Surement pas. Si je suis logique cela signifie que tu ne l’es pas. Alors je ne dis rien car comme toujours j’ai peur. J’ai peur et j’attends.

Nous avons grandis ici, ensemble. Différentes mais pourtant si semblables. Comme je t’aime. Mais comme j’aimerai quelqu’un d’autre. Te souviendrais-tu de cette belle jeune fille, celle apeurait qui était arrivée avec son rat sur l’épaule. Comme elle était belle. J’aimais lui parler, je crois que c’est pour cela que toi tu ne l’aimais pas. Quand son rat a disparu, elle a changé, elle pleurait, bafouillé. J’aurai aimé l’aimer mais comme toujours les choses changent. La roue tourne comme le dit souvent le juge qui a condamné maman. C’est une chose amusante de l’avoir pour voisin non ? La roue tourne ma sœur.

Et c’est déjà le matin.


La folie, c'est penser que le monde doit être à notre image.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nemys - L'autre côté de l'âme   Dim 29 Nov - 13:13

PREUMS!
Bienvenue beer moi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nemys - L'autre côté de l'âme   Dim 29 Nov - 13:18

Oui ma soeur <3 Désolée d'arriver après toi comme d'habitude :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 2180
❧ PIECES D'OR : 9240
❧ AVATAR : Mia Wasikowska
❧ CREDITS : Vintage Phonic & Acidbrain


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: Nemys - L'autre côté de l'âme   Dim 29 Nov - 13:47

Il est des nôôôôôtre !!

Félicitation mon petit !



Bienvenue miss Daemon humain ! Hâte que toi et ta jumelle m'embêtiez, et décidément, vous et vos calculs et autres, j'arrive pas à décider si vous êtes des demi-âmes ou des quarts d'âme, complètement folles en tout cas, c'est ce qui compte

Félicitation ! Tu as fini ta fiche et tu viens d'entrer dans notre belle famille ! Mais avant d'aller gambader joyeusement n'oublie pas d'aller référencer ton métier et ton Poste à Pourvoir de famille ici. Une fois fait, tu peux aller créer ta Fiche de liens et Sujets. Si tu as des questions ou des suggestions, n'hésite pas à en faire part ici. Amuses-toi bien sur CA ! slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nemys - L'autre côté de l'âme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nemys - L'autre côté de l'âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» autre fois impots
» Comment fait on pour avoir constament une photo ou autre ...
» Le Bulot... une autre image de la Normandie.
» Pétition : Qui d'autre veut pousser le Ministre à agir ?
» Mon mari en aime une autre!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clavis Aurea :: Anciennes Fiches-