AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Messagerie

Partagez | 
 

 Unkown ❧ Pinam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

❧ MISSIVES : 386
❧ PIECES D'OR : 5530
❧ AVATAR : Jenna Louise Coleman
❧ CREDITS : Mad Hattress & .soulmates


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Unkown ❧ Pinam   Mar 14 Juin - 18:42

Unknown

Smells like rotten things


Ed râle dans mon esprit tandis que nous marchons, cliquetis de ses pattes maladroites m'accompagnant sans faillir. Nous sommes déjà sortis de Valtourbe, Tertremine s'étalant autour de nous en hauts bâtiments brunis de fumée auquel nous n'accordons aucune attention, navigant avec aise en direction des Limbes. L'envie m'a saisi d'y retourner, l'absence d'Hélionne à mes côtés étrange, mais je la sais en sécurité avec sa tante, et je préfère ne pas l'emmener avec moi en ce lieu. Elle y est née, y a passé sa première année, mais je désire mieux pour elle qu'une existence dans les Limbes, et je préférerai qu'elle oublie y avoir jamais vécu, pour son propre bien, alors même que je n'ai pour ma part aucun sentiment de honte en repensant à cette année où j'y ai vécu. Même maintenant, habillée d'une robe de velours d'un vert sourd qui tranche avec les tenues qui m'entourent (malheureusement, je crains de n'avoir attaqué quelque peu vicieusement nos gardes-robes depuis que nous sommes revenus chez nous, et je n'ai guère plus de toilette appropriée pour me fondre dans la foule des Limbes), je ne parviens pas à me sentir mal à l'aise tandis que je m'engage dans les ruelles et les navigue aisément. Elles sont toujours aussi familières, au grand désespoir d'Ed. Lui aussi aimerait oublier, ne fut-ce qu'un peu, mais je n'ai pas à craindre qu'il dise à Palareth que je suis venue. Il gardera le secret, sa vengeance pour leur absence.

La taverne apparait au détour d'un bâtiment, ses fenêtres toujours aussi sales, sa porte toujours aussi basse, la vision faisant se redresser même le bec de mon daemon tandis que nous entrons et commandons une tasse de thé, nous installant à la première table venue. Il y a déjà quelqu'un, mais il y a quelqu'un à chaque table, tous courbés dans leurs tasses ou leurs chopes, et la ratte imposante est familière, tout comme l'odeur. Même si par le passé j'étais de l'autre côté du comptoir, servant les chopes comme celle devant l'homme, une presque nostalgie m'envahissant en y pensant, question m'échappant impulsivement au grand désespoir d'Ed dont le bec heurte le bois de la table dans un choc sourd, douleur envahissant mon nez et ma bouche en un écho.

"Vous voulez autre chose à boire ? Je vous invite. Et je ne vous demanderai pas de vous laver ni ne vous menacerai de vous arroser, cette fois."

J'en ai envie pourtant, Poussière le sait, Ed se moquant et profitant d'avoir un odorat plus faible que le mien. Je peux au moins le moquer en retour, pointer que d'autres oiseaux n'ont pas d'odorats, m'attirant un reniflement dédaigneux qui indique bien son opinion sur le sujet. Il leur est supérieur, bien sûr. Sauf en cette circonstance, l'odeur nous entourant et surpassant même celle du thé brulant qui emplit mes narines alors que je prends une première gorgée. Mon âme en profite, tête s'inclinant en une mimique inquisitrice, bec s'ouvrant tandis que mes yeux s'écarquillent et que ma main se lève pour lui fermer le bec de force.

"Vous êtes allergique à l'eau ?"

Trop tard. Enfin, ç'aurait pu être pire. Peut-être.

Tu sais, j'aurais pu lui demander si il sentait quelque chose par-dessus son odeur.

Effectivement... ça aurait pu être pire.

"Navrée. Je n'ai pas encore trouvé de muselière à sa taille."
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ MISSIVES : 9
❧ PIECES D'OR : 220
❧ AVATAR : gustaf skarsgard
❧ CREDITS : madhattress & tumblr


MessageSujet: Re: Unkown ❧ Pinam   Ven 24 Juin - 17:29

On est bien au sec

« Il pleut, il pleut bergère, il faut rentrer tes petits daemons, il pleut, il pleut... » Toujours cet ignoble sourire accroché à ses lèvres, exposant bien à la vue du monde ses dents manquante et pourrie. Il chantonne tout en faisant des petits bonds au dessus des flaques d'eau, résultat du déluge de la veille son balais sur une épaule tandis que Saskiah planta ses griffes dans le pseudo uniforme en lambeau de son humain, dans l'espoir de ne pas chuter dans cette eau immonde et boueuse. La saleté, ce n'était pas vraiment la bonne bière de la ratte géante, elle tolérait à peine le manque d'hygiène excessif de Pinam, alors la crasse alentour était inadmissible, du moins c'était inadmissible que son poil soit souillé de cette manière. Elle n'était pas un daemon née dans la poussière. Enfin, si quelque peu, mais ça, elle l'oublie un peu et c'est tant mieux. C'est donc après une matinée très courte, un bref coup de balais à quelques carrefours que l'homme fini par regagner la taverne qu'il a l'habitude de fréquenter, toujours un air musical en tête et sa voix légèrement fluette qui brise le calme matinal des Limbes. C'est un peu un des rares endroits acceptant cet ignoble personnage. En général, son odeur poussait la clientèle à la course rapide vers l'extérieur de l'établissement, même dans les limbes. Ce qui faisait qu'il était rapidement mit dehors, il n'avait pas la fortune suffisante pour renflouer les caisses, même en se coupant un bras. Par contre, cette taverne semblait assez désespéré pour l'accepter, ou peut être étais-ce plus la clientèle qui étaient animé par le désespoir, au fond, il offrait un peu de bon humeur ce cher édenté.

Il s'installe donc tranquillement dans un coin, comme d'habitude une bière et... De l'eau, la ratte en raffolait tandis que lui n'était jamais très à l'aise près d'un bol d'eau, aussi infime soit-il, c'était souvent sous cette forme que la flotte était la plus vicieuse, même la pluie et les rivière étaient plus noble que ce bol gorgé d'eau. Du moins, c'était son avis, c'est alors qu'une voix féminine arriva jusqu'à ses oreilles, une voix allant dans sa direction, rapidement accompagner des paroles d'un daemon visiblement manquant de tact, ce qui offusqua immédiatement la ratte tandis que Pin éclata de rire.

« Ah ah ah ! La flotte, c'comme un juge. Y a pas plus vicieux qu'cette crasse, vous m'entendez ? Mais, vu votre tenue ma 'tite dame, z'êtes loin de ch'vous, non ? » L'alcool, la fatigue et les dents en moins ne rendait pas la compréhension facile, il n'y avait aucun doute, mais cela ne l'empêchait évidemment pas de parler. « Vot' tête, elle m'dit que chose... Vous s'rez pas la gamine d'un de c'fou du train ? Non ? J'dois m'tromper. 'Fin, j'dis jamais non à une bière ! »

La ratte soupire, ignorante s'il avait délibérément ignoré les propos du manchot, du moins s'il avait esquiver le sujet de l'eau en sentant son exaspération. La chose qui était certaine, c'était qu'en général il en avait bien plus à dire là-dessus... Mais pour une fois, ils éviteraient, le débat stérile, ce qui l'arrangeait elle. Mais la ratte était toujours blesser par les propos sans tact du manchot et n'était pas prête a désamorcer des possibles hostilités. « Si vous voulez, mademoiselle ? Je connais un très bon travailleur du cuir, il n'aura pas trop de problème à vous faire une muselière sur mesure pour le rustre qui vous accompagne. » « Oh, c'bon Sas' ! » Cracha Pin entre deux gorgées de bières. « Comme vous pouvez le voir, je suis moi aussi accompagné d'un rustre sans éducation... Et sans mémoire, vous ne travaillez pas ici auparavant ? Si je me souviens » « S'rieux ?! J'y crois paaaaaaaas »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ MISSIVES : 386
❧ PIECES D'OR : 5530
❧ AVATAR : Jenna Louise Coleman
❧ CREDITS : Mad Hattress & .soulmates


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: Unkown ❧ Pinam   Jeu 7 Juil - 0:29

Unknown

Smells like rotten things


Poussière merci, la serveuse présente aujourd'hui est une avec laquelle je travaillais par le passé, sourire rapidement échangé en passant et geste de la main lui signalant que je prendrai une bière aussi, pour l'horreur renouvelée d'Ed. Il ne veut vraiment pas que je reste à cette table avec cet homme dont je ne connais pas le nom, bien que j'ai dû je suppose l'entendre crier plus d'une fois lorsqu'il était temps pour lui de partir. Je sais qu'il fait un peu tout ce qu'il y a à faire, passer un coup de balai dans les rues et que sais-je d'autres, mais je n'ai jamais cherché à en savoir plus. Et maintenant je suis là, à l'observer rire, bouche édentée exposée à ma vue, qui m'aurait probablement révoltée il y a un an mais qui me fait simplement cligner des yeux maintenant avant que mes lèvres ne se plissent en un sourire. L'eau est vicieuse, oui, il a raison. Le plus trompeur des éléments, le plus patient. Ce n'est pas une raison pour la fuir, bien au contraire... mais bon, mon âme n'est jamais aussi belle que dans l'eau. Je suppose que je suis quelque peu biaisée.

A mes côtés, Ed renifle, amusé à l'idée que je puisse passer pour une Tagrasis, bec s'ouvrant pour répondre et sans nul doute faire quelque mot d'esprit avant de se refermer dans un claquement interloqué tandis que je ris à mon tour, amusée par la remarque de la ratte autant que par ses interactions avec sa moitié. Ils forment un tel contraste, ratte polie et propre et homme crasseux et édentée, et pourtant ils semblent avoir tous deux une certaine répartie qui les rend intéressants. Cela m'avait manqué. Être dans les Limbes, parler avec les gens, ne pas avoir à me préoccuper en permanence de mes manières et de ma toilette, pouvoir sans hésiter frapper quelqu'un de mon plateau s'ils étaient trop bruyants ou refusaient de payer. Je ne le peux plus, même si je n'ai pas perdu au change, bien au contraire. J'ai retrouvé mon mari après tout, bec d'Ed frottant dans mon cou tandis qu'un instant nous pensons à Guine et Palareth, inquiétude au creux de nos ventres et de notre lien, avant de tenter de penser à autre chose. Un sourire se colle à mes lèvres, réflexe, alors que je tente de revenir au présent et de répondre.

"J'accepterai volontiers le nom de votre tanneur, merci ! Et navrée, je ne suis pas une Tagrasis. Mais j'ai effectivement travaillé ici par le passé. Je suis sûre que vous vous en rappeliez, quoique je suppose que Delenrorn ne passe pas inaperçu..."


Un rire m'échappe à cette idée tandis qu'Ed se rengorge, attendant poliment que la nouvelle bière ait été déposée devant notre vis-à-vis.

"Et comment vous appelez-vous, Mademoiselle ? Je suis navré de mon impolitesse, vraiment, l'insistance de Cia pour retourner dans les Limbes m'a quelque peu irrité et je crains de ne vous l'avoir fait payer. Je vous présente mes plus plates excuses, vraiment. Et il est évident que quelque soit la cause du dédain de votre moitié pour l'eau, vous ne la partagez pas, chose que du fait de mon apparence je ne peux qu'approuver. Je suis Delenrorn, d'ailleurs, même si Cia vous avait déjà informée de mon petit."

Tu veux être encore plus sirupeux ? Et vraiment, tu sais que tu viens encore d'insulter son humain ?

Détails, détails. C'est pas ma faute s'il sent aussi mauvais ! Même avec mon odorat j'arrive à le savoir, je ne sais pas comment tu fais.

Je respire l'odeur du thé, et je me tais. Tu devrais essayer.


La pensée est tendre en dépit de mes mots, mes yeux se levant un instant au plafond avant de se reposer sur la table. Un rire reste bloqué derrière mes lèvres tandis que je porte ma tasse de thé à mes lèvres et bois une gorgée délicate, savourant le gout et l'odeur tandis qu'Ed reste bloqué entre hilarité et indignation, bec plongé dans mes cheveux pour retenir le rire qui veut s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Unkown ❧ Pinam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unkown ❧ Pinam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clavis Aurea ::  :: Les Limbes :: Les Ruelles :: La Chope de Thé-