AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Messagerie

Partagez | 
 

 Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 10:07


Auxane S. Edelweiss


Née Tagrasis | "Ferme les yeux et laisse ta pudeur fleurir dans la nuit."



Le thème d'Auxane. ♥️


NOM ❧ Edelweiss, née Tagrasis. La jeune fille a changé de nom de famille pour éviter d'être confondue avec cette fleur timide qu'elle avait été.

PRENOM ❧ Auxane. Un prénom qu'elle chérit comme seul héritage de sa famille, aussi bien impérieux que tendacieux.

SURNOM ❧ Sierra. Elle a adopté ce surnom lorsqu'elle a été condamnée à passer de l'Autre Côté.

ÂGE ❧ 19 ans. Née le 25 février.

Je suis... ❧ Dans les limbes. Plus précisément, dans une petite habitation troglodyte creusée sous les remparts, envahie par le lierre comme par les empreintes de coeur mécanique.

ORIENTATION SEXUELLE ❧ Hétérosexuelle. Elle le suppose, du moins.

STATUT CIVIL ❧ Célibataire, for ever.

CLASSE SOCIALE ❧ La classe des opprimés, des bandits, des coeurs travestis. En un mot, les limbes de la société aussi bien que de la ville. Elle a été noble, pourtant...

METIER ❧ Pour survivre, Auxane a appris à voler, et à se défendre. Elle ne s'attaque jamais à de grosses cibles et se contente de menus butins. Elle porte en permanence une rapière sans garde et deux poignards. Le jour, elle effectue des petites performances comme violoniste. Plus quelques petits trafics moins avouables...

GROUPE ❧ Rouages, je suppose.

SOSIE ❧ Emma Watson ♥️

Caractère - Skin to bone

Auxane est un appel.

Tout du moins, elle possède l’une de ces prestances viscéralement subjectives, une existence au monde légère et délicate, moins concrète que celle de nombreux daemonien. Son corps, ses mains, ses lèvres, les pétales d’acier greffés contre son cœur ; tout, en elle, oppose la perception à l’image. Sauvagerie des souvenirs là où ne devrait subsister que la douleur. En réalité, Auxane appartient à ces êtres qu’il convient d’appréhender non avec le regard, mais avec l’intégralité des sens ; hypersensible, elle imagine les autres sous la forme d’une mécanique sombre et mouvante uniquement destinée à la blesser. Comme ses pensées sont lasses lorsqu’elles ne comblent plus la distance qui la sépare aux hommes…

Aux yeux de certains, Auxane apparait comme un mystère tissé sur les lèvres de la nuit. Sa légèreté, sa démarche souple, les rires qui chutent au creux de sa gorge rossignol – elle se caractérise comme fleur sauvage là où d’autres préfèreraient se croire félin indomptable. Simple observatrice de ce monde, elle se dérobe avant que quiconque ne puisse retenir l’évanescence de ses gestes, la candeur de son cœur, ou le sourire mélancolique qui, quelques secondes, avait assombri son visage. Douée, voire surdouée, elle dissimule en réalité une capacité de réflexion puissamment impulsive, presque magnétique. Capable de rassembler ses pensées en une seule force dirigée vers un but précis, elle n’abandonne jamais un problème, et s’obstine à ne rien « laisser au hasard. » Et, si elle s’amuse parfois de devenir un songe, Auxane se sait en réalité bien moins mystérieuse. Un simple cri silencieux lancé par sa silhouette mince, trop mince, et trois amertumes frappées au cœur. Porter sous sa peau les stigmates d’une guerre qui avait nécrosé son adolescence.

Cependant, son corps ne trompe pas exclusivement les yeux les plus vierges. Petite et menue, elle possède, dans chacun de ses gestes, la fierté caractéristique de ceux qui avaient survécu – abandonner son cœur face à l’ombre mécanique et accepter de devenir spectre cannibale uniquement pour suppléer à la folie du monde. Certains hommes devinent en elle l’esquisse d’une beauté évanescente, à « fleur de peau », qui se dévoilerait avec la fin de son adolescence. Trois pétales contre les lèvres et un condor dessiné en fard à paupières. Le visage d’Auxane porte à la fois les rondeurs de la jeunesse et des traits étirés par la fatigue – une fatigue profonde, insidieuse, qui saisit le corps là où la lassitude s’estompe. Au premier abord, seuls ses yeux, pers et allongés, éclipsent la banalité de son apparence, de son nez aquilin, de ses lèvres fines. Mais quelques taches de rousseur, un profil presque poupin et son menton évasé la teintent d’un air exotique – sans doute un vestige de l’Autre côté, répond-elle le plus souvent avec mélancolie.  Et, quelque part dissimulé sous ses vêtements, les brûlures qui marquent ses poignets.

Seuls ses plus proches amis distinguent la faiblesse cachée derrière son assurance. Fragile, elle souffre fréquemment de malaises ou de vertiges qui la laissent parfois cotonneuse pendant plusieurs heures. Et Auxane tente de se préserver de tout, ombre à peine visible dans la clameur du crépuscule – ombre qui reste là où tout s’envole. L’imaginer blottie à l’ombre des remparts et lever ses prunelles pers vers ce ciel qu’elle ne reconnaît plus.

Oui, Auxane est un appel.
Un appel prêt à s’évanouir. A chaque instant.
Et puis…

« Je ne suis pas une ombre. Les ombres ne s’imitent pas. »
Cela, elle l’avait dit une fois, à un enfant qui la regardait avec curiosité. Elle avait alors été plongée de l’Autre Côté, et cherchait à s’en échapper par tous les moyens. Voltige. Effleurer une ligne invisible. S’élancer. Accrocher le ciel, puis tomber. Tomber toujours entre ces nuasses de poussières et ces visages aveugles. Écorcher le sol de ses doigts et en rire comme une noyée. Éclats. Cheveux noirs. Cette lumière qui se faufile sous les paupières. Cette folie qui se faufile sous les paupières. Se relever. Tomber. Se relever. Protéger Rozenn, tomber. Et ramper encore contre la poussière, déverser ses rires contre les oreilles des sourds, avoir mal à en crever. Crever. Renaître. Péniblement.

Elle l’avait vécu, cet enfer. Elle l’avait vécu comme une condamnation du moi et de l’être.
Depuis ce jour, Auxane cherche une phrase.

En attente. Incapable de réprimer la sensibilité qui s’estompe seulement au creux de ses reins.
Un hématome dissimulé dans sa peau. Dans sa chair.

Cette jeunesse sauvage, qui ne séduit qu’une partie infime de son être, elle la considère comme le plus grand de ses fléaux. Un souffle dans ses poumons noirs, un cœur de coton, et ce battement à 180 dans la poitrine – s’amuser de sa liberté factice et ignorer les véritables rouages du monde. Auxane voudrait que son corps, – que ses mains ! – porte les marques d’une vie déjà remplie. Un paysan ne garde-t-elle pas sur ses paumes l’empreinte des callosités de sa faucille ? Un guerrier n’a-t-il pas les doigts écorchés par le maniement de ses armes ? Et, le plus souvent, elle dénigre les brûlures plus sombres qui couvrent ses poignets. Provoqués non par ses actions, mais par son indolence. Sa naïveté. Sa rencontre avec l’Autre Côté.

Mais avant, elle veut comprendre. Auxane cherche une évidence que peu percevront un jour ; et elle la poursuit avec une conviction sourde et insolente, auréolée par l’arrogance des esprits qui ne s’imaginent pas échouer. Une évidence sur son avenir. Sur ce qu’elle devrait devenir, sur le sentier qui l’épanouirait. Malgré ses nombreux sourires et sa personnalité de plus en plus abyssale, elle veut découvrir autre chose. Et elle dissimule dans sa douceur les doutes qui la sèment de plus en plus.

Depuis ce jour, Auxane cherche une phrase.

Longtemps, elle avait parcouru l’obscurité à la recherche de cette réponse. Elle se sentait alors si différente, si détachée du monde et d’elle-même, qu’elle imaginait ne pouvoir la trouver que lovée au cœur d’un autre univers. Auxane rêvait d’horizons qui ne s’éteindraient pas. Elle avait déformé des nuits et des nuits pour espérer entendre le moindre murmure, avait laissé sa pudeur pourrir face au vent, à la nature, aux arbres qui la libéraient tremblante d’écorchures lorsqu’elle parvenait à leur sommet. Et, quand elle redescendait parmi les vivants, elle se sentait dégoutée du monde qu’elle avait exploré dans les ténèbres.

Peu à peu, elle avait compris qu’elle trouverait sa réponse dans le monde vivant.
Et elle avait appris à connaître les autres, sans jamais pouvoir contempler à nouveau ces cieux qui avaient abrité ses songes d’enfant.

Mais, pour compléter son portrait, ses proches ajouteraient un dernier trait. Une immense ligne noire qui obscurcirait ce mélange presque harmonieux de couleurs et de volontés. Une ligne qu’Emelyne dissimule, mais qui s’inscrit dans certains de ses souffles les plus longs, dans ses hésitations, dans sa manière de combattre et de survivre. Une ligne qu’elle ne peut plus masquer, et dont elle a conscience depuis sa plus tendre enfance.

La peur.

C’était la peur qui avait éloigné les bras de sa mère, et terni l’éclat de fierté dans les yeux de son père. C’était la peur qui l’avait déchiquetée, écorchée vive, abandonnée nue contre la pierre. Et Auxane se souvient encore de leurs mains caressantes, des paroles rassurantes qu’ils murmuraient au creux de son épaule après lui avoir conté quelque histoire mécanique. Ils avaient tissé un cocon de sécurité autour d’elle. Corrompu. Irréel. Elle avait baigné dans cette illusion si douce et n’en était jamais complètement sortie.

La peur d’Auxuane n’est pas féconde. Les peurs fécondes, elle le pense, se bâtissent jour après jour et se mêlent à la construction mentale de l’être qui les soutient ; sa mère lui affirmait souvent que la crainte est impulsion essentielle à l’existence, mesure de prudence et de modération. Auxane se sait prudente, oui. Mais elle cède parfois sous les élans d’une terreur aléatoire, viciée, paralysante ; son monde se réduit alors au simple champ d’elle-même, et son souffle, à la seule chose qu’elle veuille préserver. Fuir. Tomber encore. Ne plus avoir la force de faire ce qui devrait être fait. Et devenir ballerine indolente entre trois pétales de rose.

Et, depuis trois ans, Auxane cherche une phrase.
Elle a dénudé ses chairs une à une et offert son essence à la terre. En vain.
Mais, encore aveugles, ses yeux s’ouvrent peu à peu.  

« Cela s’appelle l’aurore. »

 
Questions - Steel to rust

Abandonnée sur le toit, Rozenn lové sur sa paume, elle observe ce ciel qui avait, de l’agonie, porté uniquement les plaintes les plus douces. Que connais-tu réellement de l’autre côté, toi qui paresse indolent au creux de mes souvenirs ? De sa main libre, elle effleure un instant les cicatrices qui croissent lentement sur ses poignets nus et plongent sous sa peau, puis elle laisse un soupir s’épanouir sur ses lèvres écorchées. Toujours s’offrir à la nuit. Regarder sa pudeur fleurir sous ses pas et en sourire.

Et elle se souvient de tout.
Elle se souvient de tout comme on se souvient de la mer.

La poussière.
Elle conserve encore enchâssé à sa poitrine ce minuscule morceau de quartz doré, cette terreur insolente, cette stupeur qui saisit ses gestes lorsque se lève le crépuscule. Half in the shadow, half burned in flames. Depuis, Auxane esquive tout ce qui pourrait s’apparenter à la poussière ; cette pluie qu’elle avait tant aimé, ce sable qu’elle imagine sous ses paupières. Et toujours s’oublier à l’éclat de cet autre monde, ce monde de tortures et d’agonie. Elle craint tout ce qui provient de l’Autre Côté comme elle craindrait sa propre plainte : avec une naïveté qui serait touchante si elle n’avait pas si profondément blessé son âme.

L’autre côté.
Crier. Hurler à s’en déchirer les veines. S’écorcher à en saigner puis espérer encore, espérer une ombre comme les ténèbres. Arrêter cette folie qui se profile sous ses paupières. Pour Auxane, l’autre côté est semblable à une course perpétuelle, une immense horloge gravée dans l’iris au fer rouge. Et elle se souvient sans peine des absurdités oniriques qu’elle avait cru y discerner – vastes escaliers élancés vers le vide ou thé sur la gorge des mourants. Ces absurdités qui désormais hantent ses songes comme une cruelle réminescence.

Les amputés.
Ces ombres étranges et cannibales, ces joyaux arrachés aux cieux, ces rires ténébreux enchâssés à la poitrine. Elle en a peur, Auxane. Elle a peur des amputés comme on craint un cauchemar. Et, lorsqu’elle les imagine, elle les aperçoit toujours comme quelques de ces êtres écorchés au cœur, une peau uniquement constituée de pétales d’acier, des mécanismes rouillés par la poussière. Elle serre alors Rozenn contre elle, et elle ferme les yeux.
Prier pour les déboussolés.
.



Le thème de Rozenn. ♥️


NOM DU DAEMON ❧ Rozenn. Un nom tout en sensibilité féminine et en délicatesse.

APPARENCEColibri d'Elena, aussi nommé colibri-abeille. Rozenn est une poussière, une perle arrachée au ciel, un coeur paumé dans les nuages. Il aime à se poser au creux de la paume d'Auxane et à observer ce monde qui lui semble trop grand pour lui. Comme ceux de son espèce, il ne dépasse pas les quelques centimètres ; ses plumes, écarlates à l'orée de la gorge, se terminent en un mélange de bleu-minuit et de gris difficilement descriptible à l'oeil nu. Auxane connait néanmoins son pelage comme elle connaît son propre corps.

QUAND S'EST-IL FIXE ? ❧ Pendant leur passage de l'Autre Côté, il y a trois ans.

POURQUOI CETTE FORME ❧ Auxane a toujours voulu s'apparenter à une ombre. Un appel silencieux, une forme indescriptible, quelque chose qui ne puise jamais réellement disparaître de l'obscurité. Rozenn a adopté la forme de ses plus clairs désirs : minuscules, inoffensif, il représente à la perfection la sensibilité de la jeune femme.

S'IL DEVAIT CHANGER D'APPARENCE ❧ Il serait sans doute un autre de ces êtres en sensibilité réduite. Une libellule, un chat, un caracal peut être ; de ceux qui se fondent dans l'ombre pour ne jamais en ressortir.

Caractère - Ash to ashes

Half in the Shadow
Tu es une ombre, un être en sensibilité réduite. Tu es deux ailes, deux plumes élancées vers les cieux, une ligne qui fend la nuit avec cette aisance que seuls les êtres nostalgiques possèdent. Tu es trois cœurs, des pulsions métalliques lovées au creux de ta minuscule poitrine – n’en demeure que l’étreinte lasse des souvenirs. Tu es mon reflet, Rozenn. Un oiseau symbolique qui se dévoile rarement, à tel point que certains me croient Amputée. Une fleur sauvage, cette jeunesse étrange, cette manière d’être moderne et antique à la fois. Tu parles peu, tu te contentes d’observer. Tu es plus exacerbé au silence que moi encore, peut-être. Mais, lorsque ton bec s’entrouvre, lorsqu’un éclat noir transperce tes iris si sombres, tes paroles envoutent et surprennent ceux qui t’écoutent.

Half burned in veins
Pourtant… tu es marqué par cette folie, toi aussi. Tu as besoin de l’amour pour exister comme d’autres chercheraient les ténèbres avec impatience ; tu te dérobes de plus en plus à moi tandis que s’écoulent les années. Et tu ne comprends pas cette frayeur qui se diffuse au creux de tes veines comme un hématome, acide ou poison peut-être. Tu as peur, Rozenn. Tu possèdes cette terreur viscérale au creux de toi – plus forte encore que la mienne –, cette terreur assassine et cannibale, cette terreur qui se répercute dans le lit des gosses. Tu te caches, autant à toi-même qu’aux autres. Tu fuis la souffrance et les ombres qui s’étendent sur ton corps d’oiseau. Tu aurais aimé être félin peut être, lynx ou caracal pour pouvoir les affronter ; mais tu es petit, délicat, et tu fuis. Muscles infimes et nerfs claquants contre cette peau parsemée de plumes bleutées, tu fuis.

This darkness is the light.

 
Anecdotes - Dust to dust

❧ Auxane aime dessiner. Elle est douée aussi bien pour peindre l'abysse que pour griffonner des rouages mécaniques - un vestige de sa sensibilité au monde. ✗ Auxane adore nager. Elle aime tout autant la pluie et l'humidité, bien qu'elle soit plus méfiante depuis son voyage de l'Autre Côté. ✗ Le duo vit de nuit et dort le jour, généralement ✗ Elle tuerait pour une crème glacée. Il tuerait pour des graines de tournesol. ✗ Quand ils étaient petits, Rozenn prenait souvent la forme d'une luciole pour guider Auxane. ✗ Il adore la chatouiller quand ils sont seuls. ✗ Auxane a déjà été amoureuse, mais on ne vous en dira pas plus.




Hey you  
Je n'aime pas vraiment les présentations type, so. Moi, c'est Shalynia. J'ai 18 ans, j'aime les graines de tournesol, les gaufrettes à la vanille, les personnages torturés et raconter n'importe quoi. (D'ailleurs vous m'excuserez d'avoir choisi Emma Watson, promis ma Auxane n'est pas une vulgaire aguicheuse Mary Sue et dégoulinante de clichés ♥️). Sinon, je vis dans le Nord de la France, là où ça caille toute l'année, je fais des études en métiers du livre, et j'ai atterri ici grâce à Avaïane (I Hate you). Je trouvais le concept du forum génial et Auxane me trottait dans la tête depuis un moment sans que je trouve un forum pour la créer, donc voilààà.

Coeur sur vous, j'espère que vous ne me mangerez pas. ♥️

LES BOTTINS:
 



Dernière édition par Auxane S. Tagrasis le Mer 27 Avr - 10:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 10:08


   

Chapitre 1


Insérer une petite citation ici

   Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.

   Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.
   
   


Dernière édition par Auxane S. Tagrasis le Sam 16 Avr - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 10:10


Chapitre 2


Insérer une petite citation ici

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 10:10


Chapitre 3


Insérer une petite citation ici

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras convallis quam ac nulla aliquam consectetur. Nunc vel turpis sit amet nisi semper ornare sit amet eu lorem. Sed quis elit ac turpis cursus sodales. Maecenas pharetra et purus et volutpat. Sed ante justo, tristique eu dui eu, volutpat gravida diam. Vestibulum a ipsum orci. Nullam dictum, dui tristique tempus luctus, libero sapien ultrices lorem, sit amet iaculis ligula risus ac nisi. Suspendisse blandit augue eu porttitor congue. Fusce varius metus ornare gravida consequat. Integer blandit odio quis eros sollicitudin, eu elementum nulla scelerisque. Integer ut scelerisque dui, sed feugiat turpis. Donec accumsan congue neque, ut semper lorem. Mauris porttitor, magna ac sodales porttitor, enim arcu sagittis neque, et lobortis lacus nunc a turpis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 10:55

Bienvenue !

Bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 2180
❧ PIECES D'OR : 9240
❧ AVATAR : Mia Wasikowska
❧ CREDITS : Vintage Phonic & Acidbrain


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 11:49

Bienvenue toi

blu pervv sourcil pliz chap unicorn pq afraid beer brill crazy dans fire gniibis haa keu keur keurkeur lama love luv nirek plup poele strip sword smilee yy yip poney hughy luvluv omg banane pole fangirl rainbow

Ta pluie de smileys, comme promis

Bon courage avec ce qui te reste de ta fiche (ton pavé monstre d'histoire, en somme, j'ai peur en voyant tes trois pages, j'avoue ). Par contre, pourrais-tu remettre les titres des différentes sections ? (#admintatillonne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ MISSIVES : 2476
❧ PIECES D'OR : 13265
❧ AVATAR : Matt Smith
❧ CREDITS : Mad Hattress & Beylin


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 11:54


Bienvenue officiellement miss blu pirate pq strip sword pole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ MISSIVES : 148
❧ PIECES D'OR : 1925
❧ AVATAR : Keira Knightley
❧ CREDITS : Box&Shock


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 12:17

Tu as franchement une belle plume, je pense que ça promet.
(mon petit cœur saigne que tu sois un rouage)

Enfin bref, bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 15:59

Merci ♥️

Av' - Oh, cette pluie de smiley est magnifique  brill  (tu me devais au moins ça.) Pas de problème pour les titres, ça devrait être bon là. Et ne t'inquiète pas pour l'histoire, habituellement je ne fais que entre 15 et 20 pages. :3

Rinke - Je, je... Gna. Cet avatar, ce nom ♥️ Tu m'épouses même si je suis un rouage ?*out*
Merci pour le compliment !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 16 Avr - 19:24

Ouh, ce personnage promet, d'après ce que j'en lis, que ce soit des commentaires ou de la fichette

Du coup je te souhaite une bonne bienvenue ici, le thé est là, les biscuits ici, la pluie de câlins par-là, fais comme chez toi, des bisous out doux slip
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 23 Avr - 22:57

Merci Rurisk, en retard

Bon... comme c'était prévisible en fait, je viens demander un délai. J'ai pas du tout eu le temps de commencer son histoire. Entre les projets + les cours + des problèmes persos + d'autres trucs c'est un peu le bordel

Du coup j'aimerais savoir si c'était possible de demander un délai jusqu'au lundi 9 ? putain le délai de fou. Je ne suis pas du tout là le week end prochain, je dois organiser un salon du livre sur les trois jours donc ça va être un peu le bordel, la fête du slip et de la binouze, eeeet donc je vais pas dormir, eeeeet donc encore moins écrire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 386
❧ PIECES D'OR : 5530
❧ AVATAR : Jenna Louise Coleman
❧ CREDITS : Mad Hattress & .soulmates


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Sam 23 Avr - 23:52

Pas de problèmes, il faudra simplement le préciser dans le titre de ta fiche

Bon courage avec ton salon du livre, j'espère que ça se passera bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Mer 27 Avr - 10:55

Super, merci :thatlook:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   Dim 8 Mai - 23:43

Hey ! ♥
Alors, j'ai commencé l'histoire, mais en raison de gros problèmes personnels, je n'ai absolument pas eu le temps de la finir. j'ai envoyé un mp à Avaïane pour expliquer ma situation et avoir un éventuel délai en plus, j'attends la réponse ♥

[edit : délai accordé jusqu'au 16.05]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auxane Sierra Edelweiss | Naître et en être
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Edelweiss ?
» Gamme Sierra Nevada de la marque Aube Indienne
» EDELWEISS
» Vote pour la plus jolie fleur du 23 au 31 mars
» LES CAISSES DES utilisateurs du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clavis Aurea :: Anciennes Fiches-