AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Messagerie

Partagez | 
 

 L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]   Jeu 10 Déc - 23:35

L'amitié au-delà des familles

Liscialle & Ingrid


Assise dans un fauteuil dans le salon de sa petite demeure privée, Ingrid Nivrail lisait des rapports de justice. La jeune femme s'était installée dans cette petite demeure située non loin de la grande habitation familiale. Cela lui permettait d'avoir une certaine indépendance par rapport à sa propre famille. Ingrid adorait les siens mais à son âge, elle avait besoin d'un minimum de liberté. Mais la jeune femme était aujourd'hui un peu nerveuse. Il y a pu de temps, elle avait pris une décision que beaucoup pourraient critiquer. La procureure avait choisi de ne pas poursuivre l'homme qu'elle avait fait interpeller dans les limbes. Elle avait décidé de lui faire confiance, de lui accorder une seconde chance et pour être certaine qu'il se tienne tranquille, elle était sur le point de l'engager dans sa maison. En plus de cela, cet homme venait des limbes, il serait alors plus facile grâce à lui pour la jeune femme de communiquer avec sa jeune sœur.

Malgré tout, Ingrid Nivrail était nerveuse. Elle ne savait pas si elle avait fait le bon choix ou non. C'était pour cette raison qu'elle avait fait parvenir une invitation à Liscialle Balshilek. L'aînée des Nivrail connaissait bien la jeune femme et Ingrid était restée proche d'elle même après que la sentence au sujet de son époux soit tombée. La procureure était une amie de Palareth Balshilek était pour cette raison qu'elle était restée en contact avec sa femme. La brune continuait de soutenir la jeune femme maintenant mère d'une petite fille. Elle ne cessait de lui écrire ou de l'inviter. Cette fois, la Nivrail avait choisi les thermes d'or pour retrouver son amie. Une domestique entra dans le salon et s'approcha de la jeune femme. Elle lui murmura quelques mots à son oreille et Ingrid se leva instantanément. La procureure alla se changer dans sa chambre et choisit une robe toute simple. Elle allait aux thermes pas au théâtre tout de même. Elle ne prit pas non plus la peine d'attacher ses cheveux comme elle le faisait à l’accoutumé lorsqu'elle se rendait au Palais de Justice.

Prête, Ingrid sortit de la demeure et prit la direction des thermes d'un pas légèrement pressé. La jeune femme arriva bientôt sur les lieux. Elle était en avance comme souvent d'ailleurs. Elle en profita pour faire un petit tour dans les jardins avant d'aller attendre son amie devant le restaurant. Elle s'assit alors à une table à l'extérieure même s'il était fort à parier qu'elles iraient se mettre à intérieure une fois Liscialle arrivée.  
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 386
❧ PIECES D'OR : 5530
❧ AVATAR : Jenna Louise Coleman
❧ CREDITS : Mad Hattress & .soulmates


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]   Mar 15 Déc - 21:14

Blood is thicker than water

But friendship is thicker than blood.


Le manchot râle dans mon esprit tandis que je finis de me préparer, Delenrorn contrarié de ne pas avoir le poids familier du daemon d'Hélionne dans son dos. Il est avec elle, et elle avec Aisling pour quelques heures, le temps pour moi de répondre à l'invitation d'Ingrid. J'ignore pour quelle raison elle a souhaité que nous nous rencontrions, la lettre ne le précisait pas, et les thermes d'or sont le genre d'endroit où je ne me rends pas délibérément. Pas la bonne naissance, pas la bonne fortune, pas la bonne réputation, pas même l'envie de me faire voir. Le lieu est indéniablement beau, mais d'une beauté froide qui me repousse, et l'idée d'y croiser de ces nobles si fiers de leurs noms me rebute plus avant. Ingrid, comme Aisling, est différente d'eux, Poussière merci.

Le bec d'Ed se redresse en l'air tandis que nous franchissons les lourdes portes qui dissimulent les thermes, nous dirigeant aussitôt vers le restaurant de l’Érable. J'ai mis l'une de mes plus belles robes de marche pour l'occasion, ornant mon cou et mes oreilles des perles et diamants que Pala m'avait fait parvenir le jour de notre mariage, lettre dissimulée dans mon sac au cas où. Peut-être est-ce les pierres à ma gorge qui brillent de tout leur éclat, peut-être l'air arrogant et la courbe menaçante du bec de mon âme, peut-être même ma tête haute et le claquement pressé de mes chaussures sur les dalles de marbre, mais personne ne tente de nous arrêter, de s'enquérir de notre rang, et je me permets un sourire secret qui se fait joyeux lorsque Loki et Ingrid nous apparaissent, les cheveux détachés d'Ingrid me laissant incrédule un instant. Était-elle si pressée, qu'elle n'a pas pris la peine de se coiffer ? L'envie me démange de lui faire deux tresses rapides autour de la tête, de la coiffer, tout pour qu'elle paraisse moins dénudée. Je me contente de la saluer discrètement et de replacer une de mes boucles errantes échappée de mon chignon, espérant qu'elle se rende compte de sa tenue et de l'endroit où nous nous trouvons. Je doute que sa famille apprécie ce qui se dira sur Ingrid, si la rumeur remonte à leurs oreilles.

"Comment te portes-tu, Ingrid ? Ta lettre était pleine de mystère, est-ce que tu as des soucis ? Quelque chose avec lequel je puisse t'aider ?"

Un instant ma main presse son épaule avant de retourner à sa place contre mon giron, mes sourcils se fronçant tandis que je la contemple. De son côté, Ed s'est contenté de se placer près du lynx au pelage si clair, parlant à toute vitesse, évoquant la possibilité de nager un peu, son envie de glisser sur le marbre, autres sujets tout aussi légers et futiles comme il sait si bien le faire, yeux se promenant en apparence seulement tandis qu'ils enregistrent les réactions de Loki dans l'espoir d'un indice. La curiosité de mon autre est une source infinie d'inquiétude et de rire pour moi, et aujourd'hui ne fait pas exception tandis que je tend un bras à Ingrid pour que nous puissions entrer dans le restaurant, me ravisant tandis que je note que le hall est pour l'instant vide. Ramener une partie de sa chevelure en arrière et la maintenir en place avec un ruban que j'avais dans mon sac - habitude de couturière - n'est l'affaire que d'un instant, sourire s'installant sur mes lèvres tandis que je contemple le résultat. Nettement mieux. Elle fait moins négligée, moins déshabillée pour être honnête, maintenant, et je m'en trouve rassurée tandis que je glisse son bras dans le mien.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]   Mar 29 Déc - 0:41

L'amitié au-delà des familles

Liscialle & Ingrid



Enfin Liscialle arriva suivit de son daemon. Elle était ravissante et Ingrid lui sourit. Elle l'accompagna à l'intérieure du restaurant. La jeune femme la regarda et remit une mèche de cheveux derrière ses oreilles. Ingrid la regarda faire et se retint de rire. Voulait-elle lui signifier qu'elle ne devait pas laisser ses cheveux détachés ainsi ? Sûrement, mais Ingrid s'obstinait à ne pas en tenir compte. Elle ne voulait pas, pour une fois, être cette jeune femme toujours tirée à quatre épingles. Ses cheveux étaient aussi magnifiques lorsqu'ils n'étaient pas retenus par un ruban ou autres. Aux vu des questions de son amie, Ingrid se demanda si elle n'avait pas été trop alarmiste dans la lettre qu'elle lui avait envoyé. Elle décida de alors de la rassurer sur le champs. « Liscialle, je suis contente de te voir. Je suis navrée si ma lettre était aussi mystérieuse et si elle t'a intriguée. Je ne pouvais pas me permettre d'y expliquer tout les tenants et aboutissants de cette petite sortie. J'aimerai te parler de quelque chose et je crois, enfin j'espère que tu pourras m'aider à ce sujet. » lâcha d'un bloc la jeune Nivrail.

Loki, lui se contenta de suivre du regard et de converser avec Ed le manchot de Liscialle. Ingrid regardait l'espace devant elles et cherchaient une place pour qu'elles puissent discuter toutes les deux lorsqu'elle sentit des mains dans ses cheveux. C'était celles de Licialle qui ajustait un ruban dans les cheveux de la Brune. « Merci Liscialle, mais ce n'était pas nécessaire tu sais. » fit Ingrid avec une pointe de gratitude dans la voix. Liscialle avait peut-être raison dans le fond d'agir ainsi. Ingrid ne voulait pas que les gens pensent quoi que ce soit d'elle et surtout lorsque cela pouvait prêter préjudice à sa famille. Elle avait beau ne pas être à cheval sur toutes les règles de sa famille, Ingrid Nivrail avait tout de même à cœur de préserver sa réputation. Cependant, même si on pouvait le croire en la voyant ainsi cheveux au vent, elle les avait tout de même peigner.

Après un petit moment, Ingrid repéra une table parfaitement placée. Elle accepta le bras de son amie et les guida. Loki suivit sa moitié tout en surveillant que le manchot n'était pas loin. Ingrid prit place et invita Liscialle à faire de même. Un homme arriva pour prendre commande. Ingrid demanda un chocolat. « Tu prends un thé ? » demanda-t-elle par pur acquis de conscience. Elle se doutait que son amie allait boire du thé seulement voilà elle préférait en être certaine. Puis elle commanda des petits gâteaux pour accompagner le tout. Loki vint se mettre à ses pieds et regarda la jeune femme. Elle ne semblait pas encore totalement prête à expliquer la raison de tout ceci. Le lynx connaissait bien les interrogations de la procureure, parce qu'elles étaient aussi les siennes. « Il est temps de parler tu ne crois pas ? » fit-il en fixant la jeune femme. Ingrid soupira. Son daemon avait raison. Elle ne pouvait se murer dans le silence encore longtemps. Elle croisa ses mains sur la table et regarda Liscialle fixement. « J'ai une question à te poser Liscialle. Seulement avant que je ne te la pose, j'aimerai que tu écoutes ce que je vais te dire. »

Ingrid se redressa sur sa chaise et commença à faire un bref résumé de toute l'histoire. Le vol, l'entrée par effraction chez un homme des limbes par le dénommé Riff Cesare. Elle lui raconta aussi son arrestation et le fait qu'elle l'avait reçu dans son bureau. Et puis surtout, elle lui raconta l'histoire qu'il lui avait raconté et sa décision de ne pas poursuivre les charges qui pesaient sur lui. « Alors voilà tu sais tout maintenant. » termina Ingrid. Elle sentit alors le contact de la tête de Loki posée sur ses genoux. Ingrid lui caressa la fourrure avant de reprendre. « Liscialle, tu sais je me demande vraiment si j'ai fait le bon choix. Et puis qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant. D'après toi j'ai eu raison de lui donner une autre chance ? » demanda-t-elle avec angoisse. Et si elle avait vraiment fait une erreur. Et si cet homme ne méritait que d'être envoyé de l'Autre Côté ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 386
❧ PIECES D'OR : 5530
❧ AVATAR : Jenna Louise Coleman
❧ CREDITS : Mad Hattress & .soulmates


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]   Ven 1 Jan - 13:33

Blood is thicker than water

But friendship is thicker than blood.


Pas nécessaire... Je secoue la tête doucement tandis que je rajuste le ruban, étonnée de cette naïveté que peut avoir Ingrid parfois. Qui se soucie qu'elle soit coiffée, que ses cheveux soient démêlés, quand ils sont détachés de la sorte ? C'est une telle infraction aux manières et conventions que je me trouve prise au dépourvu par la manière dont elle les balaye, elle d'habitude si soucieuse de sa réputation. Elle devait être bien pressée pour être sortie de la sorte, et bien confiante dans la confidentialité des Thermes pour ne pas se soucier d'y remédier. Cela fait sens je suppose, elle est une Nivrail, l'aînée d'une de leurs branches. Ce simple fait doit lui apporter une certaine protection en ces lieux. Mais il y a des langues errantes partout, et contrairement à elle, je ne crois pas que les gens soient foncièrement bons, à quelques exceptions près.

Nous nous installons à une table légèrement isolée des autres, mon daemon s'installant à mes côtés, aile légère posée contre mon flanc tandis qu'il observe le lynx s'installer lui aussi. Nous restons silencieux tandis qu'elle commande, ma tête s'inclinant tandis qu'un sourire reconnaissant s'installe sur mes lèvres quand elle commande. Il ne tarde pas à s'effacer face à la solennité de sa pose et de sa demande, acquiesçant gravement et la laissant commencer son récit. Il m'est difficile de rester composée en l'entendant parler de cet homme, de cette épine dans mon pied, de sa décision de tenter de l'épargner. J'ai du mal à retenir une bouffée de haine à cette idée tandis que le bec claque avec menace et que ses ailes s'entrouvrent, longs ongles tapant avec colère contre le sol. Mon mari est de l'Autre Côté, banni pour avoir voulu sauvé des gens, et Ingrid me demande si elle a bien fait de protéger un criminel, vraiment ? Je suis ravie que nos commandes n'aient pas encore été apportées encore, je crains de n'avoir fait un geste regrettable si ça avait été le cas. A la place, je ferme les yeux, exhalant lentement pour tenter de rester composée. Ingrid ne mérite pas ma colère, c'est ce Cesare qui est responsable.  

"Objectivement ? Je pense que tu as eu tort, que c'est une des idées les plus stupides qui soient, mais c'est en partie la colère qui parle. La seule idée que Pala soit de l'Autre Côté alors que tu aides quelqu'un à y échapper me révolte, en partie parce qu'il s'agit d'un criminel avéré, et en partie parce que tu te mets en danger pour lui. Je connais Cesare, et dire que j'ai mauvaise opinion de lui est un euphémisme. Mais je ne sais pas non plus tout de lui, et j'ai confiance en toi. Si tu veux lui donner une chance, fais-le. Mais ne place pas trop de foi en lui. Il fera tout pour survivre, et je ne tiens pas à savoir si cela va jusqu'à jeter quelqu'un qui a tenté de l'aider aux loups. Cet homme est un arnaqueur, un menteur-né. Méfie-toi toujours de ce qu'il te dit. Et par pitié, ne me parle plus de lui. Pas tant que Palareth sera là-bas, condamné pour avoir fait ce que tu t'apprêtes à faire. Je ne tiens pas à te voir trahie comme il l'a été, et je ne tiens pas à revivre tout ça."

Je ne mâche pas mes mots, ne m'arrêtant qu'un instant lorsque le garçon revient avec chocolat, thé et gâteaux, glissant ma tasse devant Delenrorn agité pour qu'il prenne une gorgée avant de reprendre. Ma voix est froide, basse, presque sifflante, tandis que ma main se ressert autour de la délicate anse de la tasse. Cela faisait près d'un an que je ne m'étais pas trouvée enragée de la sorte, pas depuis que Cesare a tenté de se jouer de la femme enceinte que j'étais, pas depuis que j'ai eu à craindre de perdre ma fille au profit du monstre sans cœur qui tient lieu de père à mon mari. Un soupir m'échappe, aussi las que moi. Je refuse de lui raconter ça. Ce n'est pas à moi de la faire changer d'avis, hélas, même si j'aimerai lui ordonner d'envoyer Cesare de l'Autre Côté avec ordre de ne jamais revenir à Telgram.

"Navrée de m'être emportée de la sorte... fais comme tu l'entends, vraiment. Mais reste sur tes gardes, s'il te plait."

Je ne veux pas perdre encore une personne. Je ne veux pas qu'elle disparaisse à son tour à travers un Passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]   Ven 26 Fév - 19:55

L'amitié au-delà des familles

Liscialle & Ingrid



Ingrid angoissait un peu. Elle ne savait pas à quoi s'attendre de la part de son amie. Elle ne savait comment cette dernière allait réagir en entendant l'histoire. Mais ce qui était certain, c'était qu'elle ne s'était pas du tout attendue à cela. Elle resta médusée en voyant l'expression et en entendant les paroles de Lisciale. Oh elle ne savait pas espéré qu'elle lui témoigne un grand soutient. Ingrid était consciente des risques qu'elle prenait. Mais les paroles de son amie raisonnaient étrangement dans son cœur. Elle lui parlait de Palareth, évidemment, elle aurait dû s'en douter. La jeune femme ne semblait pas non plus porter dans son cœur cet homme qu'elle voulait aider. Ingrid ne comprenait pas vraiment. Aurait-il menti ? Si tel était le cas, alors c'était grave très grave et la procureure ne laisserait pas passer cela. Elle n'aimait pas qu'on la prenne pour une idiote sous prétexte qu'elle était encore jeune et qu'elle était une femme. Elle savait se montrer complaisante et aimable mais elle était aussi impitoyable que Loki. Ses traits se durcirent. Loki, lui, se mit à guetter le moindre problème. Il était nerveux tout comme la jeune femme qui vint poser une main sur son pelage.

« Je comprends Lisciale, je comprends se que tu peux ressentir. Mais crois-moi quand je te dis que j'y ai aussi pensé. Je sais pertinemment que c'est de cette manière que Pala s'est retrouvé de l'Autre Côté. Mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'il y a peut-être un espoir pour cet homme. À l'époque je n'ai rien pu faire, ni pour Pala, ni pour ma sœur et résultat j'en fais encore des cauchemars. J'aimerai réussir pour une fois. J'en envoie tellement de l'Autre-Côté. Je sais bien que c'est risqué mais le jeu en vaut peut-être la chandelle. Je ferai le nécessaire pour prendre le moindre risque possible je te le promets. Mais j'aimerai que tu me soutiennes. »

Ingrid posa une main sur celle de son amie et lui sourit. « Et puis tu sais pour Palareth, je suis certaine qu'il va finir par revenir. Je le sais, il ne faut pas perdre espoir. Il faut y croire, encore et toujours comme je 'ai fait pour ma sœur et regarde. Elle est parmi nous maintenant. Elle a fini par rentrer. Et je ne désespère pas non plus qu'un jour elle reviendra à la maison. »

Ingrid s'arrêta là. Le serveur avait amené les boissons et les gâteaux. La jeune femme laissa son amie prendre sa tasse de thé. Elle, elle porta à ses lèvres le chocolat fumant. Loki émit un petit son et la jeune femme le regarda en souriant. Elle le fixa l'air de dire « non non ce n'est pas bon pour toi. » Elle nota le soupire de Lisciale et sourit.

« Ne t'excuse pas pour cela Lisciale. Je ne voulais pas te rappeler de mauvais moments. Je voulais juste ton avis sur la question. Mais sache que oui je resterai sur mes gardes si cela peut te rassurer. Je ne suis pas si naïve. Et tu sais tout comme moi que s'il venait à trahir la confiance que je suis entrain de lui accorder je serai impitoyable. Je n'ai pas l'habitude d'être aimable trop longtemps lorsque l'on se joue de moi. Et puis je n'ai pas l’intention de quitter Balgram et de passer de l'Autre Côté. »

Ingrid but un peu son chocolat et caressa Loki. Elle mangea un gâteau et puis essaya de changer un peu le sujet de la conversation.

« Lisciale dis-moi alors. Comment se porte ta fille ? Je sais que je change de conversation mais je ne veux pas t'inquiéter de trop avec cette histoire. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 386
❧ PIECES D'OR : 5530
❧ AVATAR : Jenna Louise Coleman
❧ CREDITS : Mad Hattress & .soulmates


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]   Mar 1 Mar - 16:02

Blood is thicker than water

But friendship is thicker than blood.


Je trempe mes lèvres dans mon thé en soupirant, écoutant Ingrid et tentant d'approuver ses mots. Je n'en ai pas l'énergie, doute et peur me dévorant. Il aurait dû rentrer il y a longtemps déjà, et la sœur d'Ingrid a eu une sentence si courte en comparaison... Sans compter qu'elle n'était pas seule. Elle avait son amie, sa complice, à ses côtés. Palareth n'a personne là-bas. Juste des gens inconnus, ou qu'il n'a pas pu, ou voulu, aider, pas suffisant pour les préserver de la perte de leurs âmes. Est-il seulement encore en vie ? Je ne peux m'empêcher de craindre qu'un condamné n'est décidé de se venger sur mon époux de sa condamnation, ou simplement de l'exécuter pour être né dans cette famille. Mais je préfère n'en rien dire, me contentant de sourire tandis que je sirote le liquide chaud pour lequel j'ai développé un goût plus marqué encore que par le passé.

J'accepte le changement de sujet, en partie rassurée d'entendre Ingrid déclarer qu'elle n'a aucun désir d'aller de l'Autre Côté, même si je doute fort que ce soit sa décision. Si elle se fait prendre à de tels actes, elle y finira, c'est aussi simple que ça. Mais je ne le dis pas, lui donnant à la place des nouvelles d'Hélionne, décrivant les efforts de mon daemon pour canaliser sa jeune âme si débordante d'énergie, clairement la fille de son père, ses yeux qui se sont fixés en un émeraude identique à celui de Palareth, les nuits où elle ne se réveille plus que deux ou trois fois, souriant tout du long. J'aime ma fille plus que tout, parler d'elle est un plaisir, et Ingrid est une amie. Je ne doute pas un instant qu'elle apprécie ces nouvelles et anecdotes.

Je pioche distraitement un gâteau, mordant dedans tandis qu'Ed boit un peu de mon thé, avant de reprendre, conversation se faisant naturellement. Nous évitons les sujets sensibles, conversation se faisant superficielle mais restant confortable à la place, jusqu'à ce que mon manchot s'agite. Il est temps pour nous de retourner dans les Limbes avant que les gens ne rentrent de leur journée de travail et que les rues s'emplissent de monde, et il est surtout temps pour moi de retourner auprès de ma fille pour son repas de la fin d'après-midi, m'excusant avec un sourire auprès de mon amie avant de m'éclipser. Les lourdes portes se ferment derrière moi, me laissant dans la rue, mon chapeau dissimulant mes yeux tandis que je rajuste mon châle autour de mes épaules et m'empresse de retourner chez moi, cliquetis des ongles de Delenrorn m'accompagnant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amitié au-delà des familles [PV Liscialle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche FAMILLES LECLERC à Saint - Vigor d'Immonville
» les différentes facettes de l' AMItié
» les familles du gout
» Votre définition de l' Amitié
» chez Kiki (au fil de l'amitié)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clavis Aurea ::  :: Le Passé-