AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Messagerie

Partagez | 
 

 Teach me, Sensei - Riff & Tomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Teach me, Sensei - Riff & Tomas   Mer 9 Déc - 2:11

Teach me, sensei

Riff & Tomas




Savoir s'y prendre avec la gent féminine est bien souvent un avantage. Mais quand la demoiselle en question est la fille d'un haut fonctionnaire, et qu'elle profite de l'absence de son paternel pour faire ses petites affaires avec moi dans son bureau, c'est le gros lot. Je ne sais pas si c'est le hasard ou si une force supérieure me récompense d'une hypothétique bonne action, mais l'opportunité mérite d'être servie. Une fois la fille partie se refaire une beauté je ne sais où dans cette grande maison, je me rue sur le bureau de son père. J'empoche un peu d'argent qui traîne et je suis en train de chercher quoique ce soit qui pourrait m'être utile lorsque mes yeux se posent sur un gros registre à couverture en cuir. Je l'ouvre et le feuillette rapidement. C'est un registre des criminels récemment revenus de l'Autre Monde. Je ne savais même pas qu'une telle liste existait. Le papa doit être un type étrange pour garder ça sur son bureau. J'entends ma conquête de ce soir revenir, j'arrache la dernière page sur une impulsion et je referme le registre. Lorsque la demoiselle revient, elle me retrouve en train d'observer nonchalamment les bibelots de mauvais goût posés sur le bureau de son père. La page est déjà froissée en boule au fond de ma poche. Je décide de ne pas trainer ici plus que nécessaire. Je prends congé en promettant de rester en contact - un petit mensonge de plus - et je rentre chez moi. Sur le chemin, je déplie mon trophée et je l'examine. La plupart des gens qui y sont listés n'ont pas fait grand chose. Vol à l'étalage, bagarre, des broutilles. Mon enthousiasme retombe, jusqu'à ce qu'un nom en bas de page n'attire mon attention. Tomas Lidgel, illusionniste de son état. Condamné pour cambriolages et arnaques. Tu m'étonne. Il fut un temps ou aucun de ses confrères n'ignorait son nom. À l'époque, je priais pour qu'il me prenne dans sa petite bande. Je ne l'ai jamais rencontré en personne, mais j'avais aussi entendu de ses spectacles de magie. Le personnage m'avait sidéré. D'une adresse sans précédents, d'après ce que j'avais entendu, ce type était capable de former une clique de voleurs d'une réputation prestigieuse et de se produire tous les soirs en spectacles. Respect.

Mais également une excellent opportunité pour moi. Peu de gens doivent savoir qu'il est revenu. Il aura peut être essayé de recontacter sa petite bande, mais presque tous ont changé de nom à un moment où à un autre. De ce que je sais, ils étaient cinq. Au fil du temps, je sais qu'un d'entre eux au moins est mort. Ça va être compliqué de remonter jusqu'à lui. Ceci dit, si il veut se lancer à nouveau dans son ancien business, je serais un atout non négligable. Nous sommes peu a officier dans cette branche, et encore moins à être passés entre les mailles du filet depuis aussi longtemps que moi. Il va falloir que je secoue mes indics pour le retrouver. J'ai maintenant envie de danser dans la rue tant ce qui s'annonce va être énorme.

Deux jours plus tard.

Je savais bien que je finirai par remettre la main sur lui. À vrai dire, je pensais même que ce serait plus compliqué que ça. Un de mes contacts dans la rue, un clochard qui vit dans les souterrains. Ledit clochard à reconnu Tomas grâce à de vieilles affiches que j'ai réussi à me dégoter pour que les types que je lance à sa poursuite sachent au moins à quoi il ressemble. Ce qui ne garantit même pas la réussite, la plupart étant de pauvres ivrognes qui sont incapables de reconnaître leur mère passé midi. Je ne prends pas le temps d'emmener quoi que ce soit et je fais signe au clochard de me conduire la ou il faut. Je dois dire que je ne suis pas un grand expert en matière de souterrains et que sans lui, je me perdrais à coup sûr. Quoiqu'il en soit, il sait où il va et je lui fais confiance au moins sur ce point. Il m'emmène jusqu'à un endroit qu'il semble reconnaître, mais qui pour moi ressemble à tous les autres: sombre, sale et puant. La cachette idéale. Je remets au clochard la récompense promise et il me laisse seul. Amy n'a pas l'air plus à l'aise que moi. Je m'avance prudemment, une main contre la parmi en attendant que mes yeux ne s'acclimatent à l'obscurité qui règne ici.

"Il y a quelqu'un? Tomas? Je veux juste vous parler!"

Revenir en haut Aller en bas
 
Teach me, Sensei - Riff & Tomas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon anniversaire Sensei
» BORKUM RIFF - Vanilla Cavendish
» BORKUM RIFF - Original [ES] [DE] [BE] [CH]
» Don Tomas Clasico.
» Borkum Riff - Special Mixture N°8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clavis Aurea ::  :: Le Passé-