AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Messagerie

Partagez | 
 

 veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Mer 11 Nov - 22:29


 
La liberté, c'est n'jamais demander pardon.

 

Veïlynn Zohelia Nivrail


 
Je viens de croiser le diable, il est venu me dire que tout va bien

 

NOMNIVRAIL, d’un claquement de langue, l’approbation d’une famille fondatrice, le synonyme d’une grande engeance, statut ferme de la justice, créatrice de l’Université. Elle est l’enfant de la seconde lignée, la benjamine de Thelvien.
PRÉNOMSVEÏLYNN, les lèvres qui se joignent pour siffler le prénom… Une seule prononciation possible cependant, d’une consonne qui se prend pour une autre, et l’on en vient volontiers à la confondre avec la Féline. ZOHÉLYA, volé à une ancêtre du côté maternel, avec la volonté peut-être d’y voir la même grandeur.
SURNOM(S)FEI le plus courant, le plus employé pour l’appeler rapidement. Il s’agit certainement de celui qui se rapproche le plus positivement de son prénom. D’autres en revanche, ont choisi la rancune pour la classifier, PYROMANE qu’ils susurrent sous leurs regards pétillants de méchanceté.
ÂGEVINGT-QUATRE années qui se sont écoulées. Le quart de siècle n’est plus très loin, et pourtant, la jeune femme n’y prête pas plus attention.
EN CE MOMENT JE SUIS A ❧ les pavés de pierres résonnent sous ses pas pourtant légers, entourée de briques et de bâtiments, c’est à la CAPITALE qu’on la trouve sûrement.
ORIENTATION SEXUELLE ❧ On murmure sous cape qu’elle est amoureuse des deux sexes, qu’elle n’a pas de préférence bien définie. Ces échos sont anciens, mais pas oubliés. Il est vrai que la jeunesse apporte son lot d’expérience, mais une chose demeure certaine : à 80%, la demoiselle est HÉTÉROSEXUELLE
STATUT CIVILCÉLIBATAIRE, peut-être n’a t’elle pas trouvé l’élu de son cœur, ou ne le désire pas. Un arrangement pourrait bien remédier à ce statut inchangé.
CLASSE SOCIALE ❧ Enfant d’une FAMILLE FONDATRICE, elle sent la noblesse à plein nez. Un statut qu’elle abhorre, et qui la pousse à se montrer aussi docile en public que délétère. Le reste du monde n’imagine pas son côté sauvage, son côté rebelle.
MÉTIER ET/OU ÉTUDESARCHIVISTE DES PASSAGES, sa plume gratte le papier, son regard perçant s’active à identifier chaque départ et chaque retour, ses lèvres demeurent pincées quand les ordres fusent. C’est un rôle dont elle se serait bien passé, mais une punition à la juste hauteur de ses crimes passés.
GROUPEROUAGE

NOM DU DAEMONVEHLKANN, des lettres semblables à son propre prénom, la même sonorité qui s’installe sur la langue. [FÈLKANE]. Le titre est rude, sec, mais peut pourtant paraître terriblement doux lorsqu’on le susurre avec tendresse.
APPARENCERENARD ROUX, il possède les mêmes caractéristiques que ses congénères, d’un pelage pourtant un peu plus flamboyant et bien plus doux. Ses yeux sont l’émeraude scintillante ou transperce bien souvent la méfiance couplée à l’astuce. Son unique particularité réside en cette patte avant droite qui demeure totalement blanche, contrairement aux trois autres qui demeurent de jais.
QUAND S'EST-IL FIXE ❧ L’enfance n’était plus, l’adolescence, elle, bien entamée. C’était à l’âge de déraison, l’âge idiot, celui où l’on découvre, ou l’on pousse et repousse les limites. QUINZE ans, et quelques mois, jours entamés, pour que celui qui s’amusait encore à choisir le parfait complice des ennuis innocents ne se stabilise définitivement.
POURQUOI CETTE FORME ❧ Symbolique de la ruse, de la sagesse et de la tromperie, peut-être n’en fallait-il pas plus pour le dæmon pour trouver la créature répondant à ces trois qualités suprêmes définissant si bien la benjamine Nivrail. Bon filou, il est aussi le partenaire idéal pour agir dans l’obscurité sans jamais se faire attraper.
S'IL DEVAIT CHANGER D'APPARENCE ❧ Le CHAT BENGAL était une forme qu’il adorait particulièrement revêtir, lui permettant de grimper aux arbres sans aucun problème, jouissant d’une souplesse à toute épreuve, ou ronronnant contre son autre moitié d’âme.
CARACTÈRE ❧ On aurait put croire que le dæmon serait bien plus sage que la demoiselle… Il n’en est rien pourtant, complémentaire en tout point, il se montre sage quand l’âme se veut joueuse, inverse avec facilité la polarité. Il est le calme olympien, l’observateur aux prunelles closes, le voleur intrépide. Il jouit d’une réputation qui n’est plus à faire, et dont il se délecte avec un amusement certain.




 

Caractère


 

Ecris-nous ton sale caractère en une dizaine de lignes ❧ La ruse au bord de la lippe, il n’est rien qui ne soit plus mielleux que son sourire lorsqu’elle décide d’obtenir quelque chose ; ce simple étirement de lèvres qui défie frontalement la méfiance, inspire délicatement la confiance. Qu’elle semble délicate et abordable dès lors, quand on la connaît pourtant amère et affreusement méfiante ! Masque de Venise pour la poupée écorchée, l’enfant déchue, la brebis noire dans le blanc troupeau. Il n’en est pas un qui ignore ses frasques, son adolescence revêche et sa grande addiction à l’aventure, pas un qui ne se remémore son plus grand pêché, son crime unique. Elle n’a pas même supplié lorsqu’on l’a envoyé de l’autre côté, pas plus qu’elle n’a murmuré l’excuse tant attendue : la belle ne se soumet pas, elle affronte avec une grande marge de manœuvre, calcule les risques, les taux de réussite. Elle devient mauvaise à la contradiction, amusée sous les accords. Passionnée et fruit défendu, elle croquerait sans crainte la pomme interdite si le jeu en vaut la chandelle, insouciante ou imprudente ? Ni l’un ni l’autre n’ont de sens. Au jour, docile, la nuit : imparfaite, brave les limites et joue de tromperies.


 

Petits trucs


 

CE QUE JE PENSE DE LA POUSSIÈRE ❧ Mystère originel, perpétuelle curiosité à ne jamais assouvir. Elle laisse volontiers le débat aux intéressés, aux scientifiques, s’en détourne dès qu’on aborde le sujet. Elle entrevoit les fanatiques qui veulent comprendre, séparer le Bien du Mal, quand jusqu’alors, rien de néfaste ne s’est jamais produit. Réponse incertaine, questionnement continuel.

CE QUE JE PENSE DE L'AUTRE COTE ❧ Fascinant, et pourtant si terrifiant. Les rêves succèdent aux cauchemars et inversement. Son séjour n’a pas duré longtemps, mais bien fut bien suffisant pour qu’elle se refuse à s’y rendre de nouveau. La peur de perdre Vehlkann, la peur de se perdre à jamais dans l’inconnu. Et pourtant, elle y a vu les merveilles, et la curiosité s’est éveillée. Elle y a fait des rencontres plus saugrenues les unes que les autres, des rencontres qu’elle regrette encore aujourd’hui. Dualité imposée, étreindre de nouveau l’exploration, ou se terrer à jamais dans le cocon.

CE QUE JE PENSE DES AMPUTES ❧ Pitié est le sentiment qui revient le plus souvent : pauvres hères dénués d’une partie de leur âme. Elle ne peut que compatir au sort qui enchaine les amputés à leur nouveau statut, surveiller la folie qui les accompagne lorsqu’elle se doit de faire son travail. Ceux-là, elle cherche un moyen de les aider, maudit intérieurement cette sentence inhumaine, se révolte dans un grondement assassin.

❧ Elle avait dix-sept ans lorsqu’elle a été envoyée de l’autre côté, à titre d’exemple malgré son nom. Son crime ? L’incendie d’un bâtiment appartenant malheureusement à une autre famille fondatrice. ❧ Elle a conservé la montre qui l’a accompagné lors de son séjour de l’Autre Côté. Sagement rangée dans un coffre, il lui arrive parfois de la contempler et de plonger dans les souvenirs plus ou moins étranges. ❧ Elle a jusqu’à présent, refusé tous les prétendants qui sont venus demander sa main, rage consumée, de nombreux bruits courent désormais sur elle, d’un amour perdu de l’Autre Côté, à celui d’un sexe différent de celui qu’affirme la féminité de ses courbes. ❧ Elle joue du violoncelle avec talent, et s’est essayé pendant quelques mois au piano, sans grand succès. Il lui arrive aussi de peindre ou dessiner. Elle tiendrait son talent artistique du côté maternel. Un fait qui est souvent mit en avant pour redorer son image ternie. ❧ Tel le renard, son adage semble être celui-ci : « pas vu, pas prit ». Un défi de tous les jours qui la pousse à chaparder des objets plus ou moins importants aux personnalités qui l’agacent. Bouton de manchettes ou plume favorite, rien n’est à l’abri de son côté voleuse. ❧ Selon le type de condamnation, elle glisse parfois aux futurs amputés des noms d’endroits où ils pourront être aidés, ou des noms de personnes. Une façon de se rebeller contre la sentence, un moyen de préserver l’esprit. Parfois, elle obtient de nouvelles informations lorsque ceux-ci reviennent, et qu’elle peut reléguer à d’autres. ❧ Brebis noire du blanc troupeau, Veïlynn ne s’est jamais contentée d’être la parfaite enfant d’une famille parfaite. Elle a très tôt montré les signes évidents d’une rébellion contre son propre statut, préférant les enfants de gitans aux enfants de même condition, bravant le couvre-feu familial pour faire le mur, expérimentant toute nouvelle aventure, se glissant dans la peau d’une chrysalide néfaste. Aujourd’hui, et depuis son retour de l’Autre Côté, elle s’efforce de rentrer dans le rang, tandis que sa famille cherche à redorer l’image qu’elle a volontairement gâchée. ❧ Depuis son séjour pénitencier, Veïlynn est accroc au thé au miel. Pas une journée ne passe sans qu’elle n’en boive au minimum une tasse. Peut-être est-ce dû au fait que l’homme qui l’a accueillit en consommait régulièrement. ❧ Elle aime les orages, et reste souvent fascinée devant les zébrures qui déchirent le ciel. Fascinée ou hypnotisée. ❧ Elle possède une mémoire eidétique, de sorte qu’elle est capable de se souvenir d’une grande quantité d’images, de sons ou d’objets en détail. Un talent utile, surtout pour resituer un objet volé.  


 

 

 


Bonjour ! Moi c'est Tiphe, sur la toile on me connait sous le pseudo de o.dream. J'ai 27 ans et je vis en France. J'ai trouvé le forum via de nombreuses sources et je le trouve superbe, bien que sombre ! Pour finir je dirai : que je prendrai bien une tasse de thé, et ce, à l'heure exacte où les buveurs de thé en consomme  

   Pour les bottins :
 
Code:
[b]PHOEBE TONKIN[/b] [color=#990000]❧[/color] Veïlynn Z. Nivrail

Code:
[b]RENARD ROUX[/b] [color=#990000]❧[/color] Velhkann

 
 


Dernière édition par Veïlynn Z. Nivrail le Jeu 12 Nov - 18:09, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Mer 11 Nov - 22:29


Au recoin du bleu de tes yeux troublant

Histoire


L'apothéose ca ne s'invente pas


« Veïlynn, c’est l’heure. » Une affirmation, une interrogation ? Le brouillard était si dense qu’elle ne se souvenait plus réellement le jour, ni l’heure. Dans sa paume entrouverte, le tic-tac infernal, celui qui rend fou, le salvateur, l’assassin, le sauveur. « Lève-toi. Il faut rentrer. » La maison, le cocon, la prison, avec ses geôliers ou ses bienfaiteurs. Ses lèvres expient d’un souffle indéfinissable. Est-ce la peur ou le soulagement ? Elle-même ne sait plus. Est-ce cela la folie ? Il est trop tôt pour le dire, trop tôt pour le vivre. Du bruit lui parvient de l’autre côté, derrière le mur, et les odeurs ne tardent pas à filtrer à travers les quelques aérations. Agréables. « Thaddeus est en train de cuisiner. » Simple constat, mais déjà l’eau à la bouche, l’homme est un chef, et pas seulement par le surnom, mais bel et bien de métier. Elle a eu de la chance d’être tombée sur lui, de la chance qu’il soit aussi chevalier servant. Le logis et le couvert contre les histoires, tel était le marché convenu depuis le départ, pas d’autres demandes, seulement des services. Son estomac gronde, proteste contre la famine récente, pousse la benjamine à sauter hors du lit pour retrouver l’amour de la nourriture bien faite, le dernier repas du condamné. La sentence est pourtant achevée, d’ici quelques heures, elle pourra retourner dans son monde, traverser le passage pour retrouver les siens et oublier cet endroit. Une semaine pour avoir commit un crime, une semaine pour ôter tout goût de recommencer, sept jours à vivre parmi ceux que l’on nomme les amputés, ou les dépourvus de dæmon. C’est un sort peu enviable que de perdre une partie de son âme, un dæmocide ou un suicide, qu’importe le nom. Un crime dont elle ne souhaitait de toute évidence se rendre coupable, pas après tout ce que Vehlkann et elle avaient vécu, ensembles. Pourtant, il lui fallut toute la volonté du monde pour ouvrir la porte et rejoindre son bienfaiteur, âgé de quelques années de plus qu’elle, à peine dix. « Te voilà. Assieds-toi et mange. » Une requête, nullement un ordre. « C’est aujourd’hui le grand jour hein ? Je t’ai préparé des réserves de thé et de miel. » Un regard coulant, presque de l’amour, elle était accroc au thé désormais, et le stock préparé était bienvenu. « Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ? » Bonne question, et qui méritait réflexion, quand la mâchoire s’échinait à broyer la nourriture préparée. Une gorgée d’eau pour rincer, puis ses doigts qui se perdent dans la fourrure du renard. « Il faut que je retourne à l’université et que je termine mes études. » Elle a toujours été studieuse, bonne élève. Là-dessus, nul reproche ne pouvait lui être fait. La semaine de retard ne pèserait rien sur la balance. « Ce n’est pas ce que je voulais entendre. » Un regard qui sonde, la jeune femme sait exactement ce qu’il veut entendre. « Promis, je ne ferai plus brûler de bâtiments, parole de Fureteur ! » Aussi facile à dire qu’à faire, malgré l’amour pour le feu. Elle ne tenait pas à revenir ici, pour un mois cette fois, le temps suffisant pour voir son âme disparaître dans le néant. « Allez, file. Et si jamais je viens dans ton monde, j’ai gardé ton adresse en lieu sûr. »


« Nom, prénom, date de naissance » les mots étaient inlassablement les mêmes. Ils n’étaient pas fréquents, mais suffisamment marquant pour l’ennuyer profondément. Elle détestait son travail. Faute de mieux, elle était coincée ici. Avec son passif, personne ne lui aurait donné un meilleur poste, pas avec ses antécédents, pas avec la certitude qu’elle ne recommencerait pas. La sentence n’était visiblement pas suffisante. Même ses efforts pour remonter dans l’estime des autres n’avait pas suffit, on lui avait assigné cette tâche malgré ses notes excellentes, malgré les panégyriques grattés sur le papier. Archiviste des passages. Pis encore, on lui avait confié la noble tâche de supporter Balshilek, l’un des rivaux de sa famille. À force, elle aurait peut-être une prime de mérite ? Sa tâche donc, consistait à vérifier l’identité des personnes destinées à traverser le passage. Tous des criminels à qui l’on allait voler une partie de leur âme. « O’Malley Pat, 27 novembre de l’an 591. » Condamné pour récidive de violence en état d’ébriété. Un mois et demi. De quoi perdre son dæmon. Suffisamment pour regretter définitivement. « Quand vous serez de l’Autre Côté, trouvez la rue du Sens Inverse et rendez vous dans le salon de thé de Miss Marple, elle vous aidera à trouver un logement et un travail. » Ce n’était pas grand-chose, juste un information, mais quelque chose pour tenir le coup malgré tout. Elle ne donnait jamais les mêmes informations, et certainement pas à n’importe qui. Mais ceux qu’elle pouvait aider… Le dæmon labrador glissa un regard de remerciement certainement, avant de s’éloigner. C’était suffisant. Bien assez. « Bien, allons trouver le grand méchant loup. » marmonna t’elle entre deux fermetures de dossiers, le rire de son dæmon résonnant à travers la pièce.

Petite citation de la mort ici.




Dernière édition par Veïlynn Z. Nivrail le Jeu 12 Nov - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 2476
❧ PIECES D'OR : 13265
❧ AVATAR : Matt Smith
❧ CREDITS : Mad Hattress & Beylin


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Mer 11 Nov - 22:56

Bienvenue miss Nivrail yip rainbow
Si tu as des questions ou si tu veux qu'on t'aide pour la tête, n'hésite pas yy Par contre une miss tente déjà un daemon corbeau, étant la première, elle a la priorité dessus du coup il va falloir changer. choupi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Mer 11 Nov - 22:59

Merci blu
Oh Zut. Bon, bah la corneille est un bel oiseau aussi

Pour la tête… j'hésite assez entre Gemma Aterton et Phoebe Tonkin… Les deux me tentent assez, mais aucune ne veut céder sa place à l'autre… J'en fait donc appel à vous… Qui me conseillez vous pour incarner la Nivrail de la seconde branche, âgée de 24 ans ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 148
❧ PIECES D'OR : 1925
❧ AVATAR : Keira Knightley
❧ CREDITS : Box&Shock


MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Mer 11 Nov - 23:07

Bienvenue. (=
Pour ma part, je n'ai pas de conseil à te donner, j'aime autant ces deux demoiselles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Mer 11 Nov - 23:36

MA cousineeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee Amour sur toi ma poulette :)
Personnellement j'adore Gemma mais c'est à toi de choisir ma belle. Et si tu as des questions n'hésite pas :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Jeu 12 Nov - 6:27

Oh Bienvenuuuuuue

Pour ma part, ça ne va probablement pas t'aider mais je verrais plutôt Phoebe pour ce rôle... angel
Bon courage pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 2180
❧ PIECES D'OR : 9240
❧ AVATAR : Mia Wasikowska
❧ CREDITS : Vintage Phonic & Acidbrain


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Jeu 12 Nov - 6:51

Bienvenue, et bon courage avec ta fichette

Pour ce qui est de l'avatar, j'avoue ne pas avoir d'avis, les deux miss me plaisant tout autant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Jeu 12 Nov - 9:19

Merci à vous !
J'ai fini par choisir Phoebe, qui se rapproche peut-être un peu plus de l'âge du personnage plup
Je me hâte de terminer ma fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Jeu 12 Nov - 19:18


Bienvenue !! Phoebe est un superbe choix

Courage pour survivre dans ce monde de fous ! strip
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❧ MISSIVES : 2476
❧ PIECES D'OR : 13265
❧ AVATAR : Matt Smith
❧ CREDITS : Mad Hattress & Beylin


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   Jeu 12 Nov - 20:26

Il est des nôôôôôtre !!

Félicitation mon petit !



Bon bah je n'ai rien à dire, j'aime l'idée de métier, de perso itout itout yy Bref on sera keupains moi j'te le dis et tu peux aller gambader (en évitant d'avoir une vraie sentence cette fois) pliz

Félicitation ! Tu as fini ta fiche et tu viens d'entrer dans notre belle famille ! Mais avant d'aller gambader joyeusement n'oublie pas d'aller référencer ton métier et ton Poste à Pourvoir de famille ici. Une fois fait, tu peux aller créer ta Fiche de liens et Sujets. Si tu as des questions ou des suggestions, n'hésite pas à en faire part ici. Amuses-toi bien sur CA ! slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie   

Revenir en haut Aller en bas
 
veïlynn nivrail △▽ J'ai délivré de mes mains la méfiance et la jalousie, j'ai libéré de leurs chaînes la convoitise et la folie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau proto Race kite Peter Lynn : Aero 2
» (poppy-lynn) ♥ tu veux être mon petit muffin au chocolat ?
» Les paras de la Easy Company à l'assaut des canons de 105mm.
» (poppy-lynn) ♥ mon coeur est un chamallow. [100%]
» SILOË-LYNN ▷ les mots ne sèchent pas les pleurs, les mots ne réparent pas les coeurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clavis Aurea :: Anciennes Fiches-