AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Messagerie

Partagez | 
 

 Ceci est un article

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

❧ MISSIVES : 2180
❧ PIECES D'OR : 9240
❧ AVATAR : Mia Wasikowska
❧ CREDITS : Vintage Phonic & Acidbrain


Mes petits secrets
❧ RUMEURS:
❧ RELATIONS:
❧ AMBITIONS:

MessageSujet: Ceci est un article   Mer 28 Oct - 21:14

Un esprit frappeur chez les gentilés ?
Faits divers - PRD Daily

Publié le 28/10/2015 par Cornel

Longue semaine à Saint-Exupéry. Ce petit village de 163 habitants situé entre Langon et La Réole a été victime de toute une série de farces la semaine du 19 au 25 octobre..

Tout a commencé le 19 octobre à minuit, où les habitants du village se sont tous trouvés réveillés par les sonnettes et cloches de leurs portes d'entrée. Les quelques résidences équipées d'un système de surveillance ont pu constater que personne ne se trouvait devant la porte. Le même phénomène s'est reproduit les nuits suivantes, accompagnés à chaque fois d'une nouvelle "farce". Une véritable escalade, où la limite entre humour et vandalisme a rapidement été franchie, au grand désarroi des habitants incapables de prendre les responsables en flagrant délit. Citrouilles évidées déposées devant les portes d'entrées, œufs lancés sur les façades... Les rires ont vite viré au jaune et l'irritation à l'alarme.

"Nous sommes restés debout toute une nuit, en nous disant que si les vandales voyaient de la lumière ils n'oseraient pas revenir", rapporte Hélène Molinas, une habitante. Sans succès. Détail étrange, aucun des chiens du village n'a aboyé durant ces nuits, y compris les meutes pourtant reconnues à travers le village pour leur tendance à aboyer dés que quelqu'un passe. "C'est comme si personne ne s'était approché de la maison. Les chiens aboient toujours, même lorsqu'ils connaissent les gens. Et là, rien. Comme si ces types étaient des fantômes" confirme Thierry Fazer, propriétaire d'une des meutes. "On a déposé des mains courantes, porté plainte contre X... La police a ouvert une enquête. Ils n'ont rien trouvé, et pendant ce temps, le cirque a continué", poursuit-il. "Personne ne comprend ce qui se passe, on est qu'un petit village. Il ne se passe jamais rien ici. Enfin, jusqu'ici."

L'enquête, qui stagnait les premiers temps, a pris un nouvel élan suite à la découverte d'une dizaine de carcasses exsangues de vaches devant la porte de leur propriétaire. La perte a été estimée à plusieurs milliers d'euros. "Nous privilégions désormais l'idée selon laquelle les évènements des derniers jours ne visaient qu'à stresser les habitants, simplement pour accentuer l'impact du véritable crime. Nous ne sommes pas encore certains de comment les sonnettes sont été déclenchées, mais l'enquête suit son cours", rapporte le commissaire en charge de l'affaire.

En attendant d'avoir des réponses à leurs questions, les habitants tentent de reprendre le cours de leurs vies et d'oublier les évènements de la semaine précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ceci est un article
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bel article de journal
» article 21 avril Journal de Québec
» Article dans le journal L'Oeil Régional
» L'article 6.1 (les fiches d'assiduité) HELP!
» Avez-vous votre carte de fidélité ? ... un article à propos de la colère ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clavis Aurea :: Détritus de la ZA-